samedi 4 novembre 2017

Sommes-nous à la veille d'une crise boursière ?

Les indices boursiers battent, jour après jour, tous les records à la hausse. Même le CAC 40 est à son plus haut historique, si on inclut les dividendes réinvestis (voir mon billet sur le prix des actions pour comprendre l'impact des dividendes sur les courses de bourse). Et forcément, durant ces périodes fastes, beaucoup parlent d'une crise financière imminente.
Evolution du CAC 40 depuis 20 ans
Evolution de l'indice CAC 40 (dividendes exclus) depuis 20 ans
Sur les 20 dernières années, on peut dire que les bourses européennes ont connu 3 crises majeures : la bulle Interne, les subprimes et la crise de la zone Euro. Durant ces périodes, beaucoup de chanceux ont réussi à acheter des actions à des prix dérisoires. Et aujourd'hui, certaines personnes affirment qu'il est temps de prendre ses bénéfices et de vendre pour éviter la prochaine crise imminente.

Malheureusement, en bourse, rien n'est simple (ça se saurait !). Et espérer deviner quand aura lieu la prochaine crise relève de la pure spéculation. Evidemment, celles et ceux qui crient à la crise prochaine finiront par avoir raison à un moment. Mais c'est comme l'horloge qui ne fonctionne plus : elle continue de donner la bonne heure deux fois par jour.

Désolé de vous décevoir mais je ne sais pas quand aura lieu la prochaine crise. Et je sais encore moins quels seront les indices ou les actifs financiers les plus impactés : l'immobilier, le Bitcoin, les actions, les pays émergents... Par contre, ce qui est sûr c'est qu'il faut continuer à investir progressivement et régulièrement afin de lisser les aléas boursiers et profiter du rendement qu'offrent les actions sur le long terme.

Alors vous pouvez ranger votre boule de cristal et ressortir votre PEA et PEA-PME. L'argent ne dort jamais !

Prédire la prochaine crise relève de la pure voyance

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire