04/12/2017

Que faire pendant une forte chute des marchés actions ?

Krach de 1987

Quand les marchés montent, tout le monde est à l'aise dans sa gestion de portefeuilles, sans aucun doute. Par contre, quand survient une crise et que les marchés chutent durablement, beaucoup d'investisseurs paniquent et ne savent pas comment réagir.

Les hausses et les baisses des marchés font partie malheureusement de la vie de tout investisseur. On pourrait même dire qu'on n'a pas d'expérience en investissement si on n'a jamais connu une crise financière. C'est le principal inconvénient des placements boursiers : les périodes de crise peuvent durer plusieurs années et vous empêcher de retirer votre argent pendant ce temps car la valorisation de votre investissement sera bien trop bas.

La pyschologie de l'investisseur particulier

Le réflexe qu'ont souvent les particuliers est de vendre quand les médias sont alarmistes, une fois que les marchés ont lourdement chuté. C'est malheureusement bien souvent la pire des solutions, et le meilleur moyen pour vendre au plus bas après avoir acheté au plus haut.

Le graphique suivant illustre parfaitement la psychologie de l'investisseur débutant.

Psychologie de l'investisseur débutant

Il est important de garder à l'esprit que l'investissement sur les marchés financiers est un placement à long terme, et donc il est fort probable que vous allez devoir traverser des périodes de crises. Comme il est impossible de déterminer le point bas des marchés, il est toujours conseillé d'investir progressivement et de manière étalée dans le temps pour lisser les variations du marché.

De plus, il est toujours préférable de garder une partie de son portefeuille liquide pour profiter des périodes de crises qui n'arrivent pas souvent mais qui offrent d'excellentes opportunités pour booster les performances de vos investissements. Il est préférable de sacrifier environ 5 à 10 % de son portefeuille en liquidités (donc à rendement nul) pour l'utiliser au moment où la crise bat son plein et que les médias en parlent ouvertement, et ainsi espérer un rendement bien plus important.

En fait, l'histoire montre que n'investir que pendant les périodes de crises pour revendre deux à quatre ans plus tard, et rester tout le temps liquide autrement, s'avère être une stratégie très rentable, bien plus efficace que le marché ! Bien entendu, personne n'est capable d'avoir un si bon timing sauf par pur hasard. Mais cela montre que de l'argent qui dort pendant de longues années peut rapidement rattraper son retard s'il est investi intelligemment.

En résumé, si en 2018 une grosse secousse balaie les marchés financiers (comme le prédisent chaque année certains gourous de la finance...), n'oubliez pas :
  • Votre investissement est un placement long terme. Soyez patient et ne vendez pas dans la panique !
  • Continuez à investir progressivement dans le temps, vous profiterez ainsi des prix cassés du moment.
  • Gardez toujours une partie (5 à 10 %) de votre portefeuille en liquidités pour investir au moment où la crise bat son plein pendant que les médias sont alarmistes.
  • N'oubliez pas la citation de Warren Buffet : soyez craintifs quand les autres sont avides, soyez avides quand les autres sont craintifs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire