12/01/2018

Quelques conseils pour mieux gérer votre PEA-PME

Gérer son PEA-PME n'est pas si difficile

Contrairement au PEA où la gestion passive est très simple à l'aide de trackers diversifiés, le PEA-PME nécessite un peu plus de gestion comme nous l'avions vu dans ce précédent article. Très souvent, les particuliers font les erreurs classiques de l'investisseur débutant et c'est pour cela que je vais lister ici quelques règles à respecter pour gérer facilement votre PEA-PME.

Diversifiez vos placements avec entre 20 et 40 lignes différentes

Contrairement à un PEA où on peut se contenter de 2 ou 3 lignes à l'aide de trackers MSCI World ou autres (car ces trackers incluent des milliers d'entreprises différentes dans le monde), il n'y a pas de fonds convaincants éligibles au PEA-PME. Cela sera donc à vous de construire un peu votre propre tracker en prenant des actions d'entreprises sur des secteurs différents. Je vous conseille d'acheter des actions d'au moins 20 entreprises différentes, sans dépasser 40 car au-delà vous aurez du mal à amortir vos frais de courtage. N'oubliez pas que la limite de dépôt sur un PEA-PME est de 75 000 € contrairement à 150 000 € pour un PEA classique.

Vous trouverez la liste de toutes les entreprises éligibles au PEA-PME sur le site d'Euronext. Ne restez pas concenctré sur un type d'entreprise et varier aussi bien en termes de secteurs industriels que de tailles d'entreprise et d'ancienneté.

Diversifier est la clé du succès dans un PEA-PME

Attendez d'avoir une épargne importante pour investir dans un PEA-PME

Si votre PEA n'est pas plein, il y a peu d'intérêt (voire aucun) à ouvrir un PEA-PME. Autrement, attendez d'avoir au moins 20 000 € pour investir sur votre PEA-PME. En effet, avoir 20 et 40 lignes va vous coûter pas mal de frais de transactions (entre 100 et 500 € en fonction de vos achats et de votre banque) et plus vos achats seront importants, plus ces frais de courtage seront amortis.

Si vous comptez ouvrir un PEA-PME, cela signifie que vous avez une épargne importante et un PEA plein, donc cette somme minimale devrait pouvoir être collectée assez rapidement.

Achetez progressivement, jamais tout d'un coup

Les marchés sont capricieux, pire que l'humeur d'un jeune enfant. Pour éviter d'acheter au plus haut, au moment d'une euphorie boursière, il faut acheter (et aussi vendre) progressivement au fil du temps. Etalez vos achats tout au long de l'année voire sur plusieurs années. L'investissement en actions est un placement long terme sur plus de 10 ans.

N'hésitez pas à couper vos pertes et laissez courir vos gains

C'est un adage tellement classique... Et tellement peu respecté par les investisseurs débutants. Souvent, les débutants pensent que tant que ce n'est pas vendu, ce n'est pas perdu. Ce raisonnement est faux dans le sens où vous bloquez de l'argent qui pourrait être bien mieux investi ailleurs. Ainsi, vous négligez complètement le coût d'opportunité associé à une ligne en forte moins-value et qui mettra peut-être des années avant de retrouver son niveau.

Il vaut mieux savoir accepter ses erreurs (après tout, il y a une part de hasard non négligeable) et de vendre une ligne en difficulté pour acheter d'autres actions plus rentables.

De même, il ne faut pas se précipiter pour prendre ses gains dès qu'il y a 50 % de plus-values ou une forte hausse récente. Il suffit de le voir sur de nombreuses actions et même sur les indices : les hausses peuvent aussi durer plusieurs années. Laissez courir vos gains signifient qu'il vaut mieux garder ses actions qui sont rentables surtout s'il n'y a pas d'autres opportunités ailleurs. Un bon investisseur est celui qui a de nombreuses lignes d'investissement ayant fait fois 10 !

Acheter au fil de l'eau permet de lisser les risques et aléas du marché

Tenez-vous informer des événements majeurs impactant vos investissements

Sur les plus petites entreprises, le risque de faillite ou de fraude est plus important. Leur modèle économique est aussi parfois plus fragile. Certaines biotechs dépendent très fortement de résultats médicaux. Et donc, pour toutes ses raisons, la valorisation d'une petite entreprise peut chuter très rapidement. Pour couper vos pertes dans certaines situations difficiles, il vous faudra être au courant des événements majeurs concernant vos entreprises.

Pour cela, le mieux est d'utiliser une application mobile permettant de suivre l'actualité financière à l'aide d'alertes sur vos valeurs en portefeuille. Il en existe de nombreuses. Mes préférences vont vers MSN Finance et celle de TradingSat Bourse. Il est aussi possible de s'abonner par e-mail à des alertes sur certaines entreprises à travers de nombreux sites comme par exemple Investir. Enfin, vous pouvez aussi écouter BFM Business pour vous tenir informer de l'actualité des marchés.

Bien sûr, dans une optique de gestion la plus passive possible, il ne faut pas tomber dans l'excès d'informations et de vérifier toutes les heures ce qu'il se passe sur vos actions. Vous n'êtes pas un trader ou investisseur professionnel, et la plus-value d'une telle activité pour un particulier est faible voire inexistante. Vous ne pourrez pas, de toute façon, être plus rapide que le marché. En prenant le risques d'investir sur de petites entreprises, vous prenez le risque de faire des pertes plus importantes sur le court terme.

Soyez patient !

La richesse, c'est le Travail x le Temps x la Chance. Donc à moins d'être très chanceux, votre PEA-PME vous rapportera beaucoup d'argent à partir de plusieurs années voire plus de 10 ans. De plus, il faut accepter perdre et être en moins-values sur quelques lignes. Statistiquement, il vous sera très difficile d'être gagnant partout. Enfin, vous n'êtes pas à l'abri d'une crise boursière qui peut durer 3 ou 4 ans. Il faudra en profiter pour continuer à investir progressivement et prendre son mal en patience jusqu'à ce que les marchés repartent à la hausse, comme ce fût le cas pour les dizaines de crises précédentes...

Patience et sang-froid sont les meilleurs alliés de l'investisseur particulier. On dit qu'il faut avoir vécu au moins une crise boursière pour devenir un boursicoteur expérimenté !

La patience et le sang-froid sont vos meilleurs alliés

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire