02/03/2018

Erreurs à éviter et conseils pour débuter en bourse

Erreurs à éviter et conseils pour mieux gérer vos investissements

Beaucoup n'osent pas investir en bourse sur des actions d'entreprise à travers un PEA ou une assurance-vie par méconnaissance ou préjugés. Je vais lister ici une série d'erreurs à éviter et de conseils pour débuter dans l'investissement en actions.

Je ne m'y connais pas donc je vais laisser des professionnels gérer mon épargne !

Pourquoi c'est faux ? Parce que les gérants de fonds prennent des frais d'entrée, de sortie et surtout de gestion annuelle qui ne compensent en aucun cas leur faible voire bien souvent inexistante surperformance par rapport au marché. De nombreuses études, comme la célèbre récente étude SPIVA, ont montré que les fonds gérés par les professionnels n'arrivaient pas à faire mieux en moyenne que les indices boursiers une fois les frais de gestion déduits.

Depuis l'émergence des trackers et fonds indiciels à très faible frais, il devient accessible à n'importe qui d'investir son épargne sur le marché actions pour viser une excellent rendement à long terme sans avoir la moindre connaissance des entreprises. C'est ce qu'on appelle la gestion passive et elle a le vent en poupe ces dernières années.

Les actions sont trop risquées. Il n'y a qu'à voir toutes ces crises financières !

Pourquoi c'est faux ? S'il est vrai que les crises financières sont nombreuses et ponctuent depuis des siècles la vie des marchés financiers (voir cette liste non exhaustive sur Wikipédia par exemple), les indices boursiers des actions d'entreprises ne font que croitre sur le long terme, en tenant compte des dividendes. Comme je vous l'ai expliqué dans ce billet, l'indice large et mondial MSCI World a un rendement brut annualisé de plus de 9 % sur ces dernières décennies. Bien supérieur aux autres types d'investissement !

Cela n'a rien d'étonnant puisque les actions du MSCI World sont portées par la croissance économique mondiale, les évolutions technologiques et les gains en rentabilité associés. Et les sociétés qui font faillite ou n'arrivent pas à performer sont sorties régulièrement de ces indices boursiers au profit d'autres entreprises en meilleure forme.

Malgré les crises, les marchés actions progressent comme la croissance mondiale

La bourse, ça marche pas ! Regarde le CAC 40, il n'a toujours pas retrouvé son niveau le plus haut à 6 945 points !

Pourquoi c'est faux (au moins pour le début) ? Le CAC 40, comme beaucoup d'autres indices, est biaisé car il ne tient pas compte des dividendes versés par les entreprises. Sur le long terme, cela représente un rendement très important. Aujourd'hui, l'indice CAC 40 Net Return qui tient compte des dividendes est à son plus haut historique à plus de 10 700 points.

Ainsi, un fonds d'investissement qui se compare à un indice comme le CAC 40 excluant les dividendes n'est pas très honnête car la comparaison est biaisé parce que si vous êtes actionnaires d'actions, alors vous touchez les dividendes (s'ils sont versées par l'entreprise bien entendu).

Pas vendu, pas perdu !

Pourquoi c'est un point de vue biaisé ? C'est l'erreur classique de l'investisseur débutant : il achète une ligne d'actions dans son PEA parce qu'il a été conseillé par des proches ou sur Internet ou via des médias. Puis il conserve cette ligne même si elle passe en fort moins-values. Inversement, après une hausse importante, l'investisseur débutant va tout revendre pour toucher sa plus-value.

Sachez qu'une ligne en fort moins-value va bloquer une partie de votre épargne, et cela risque de durer longtemps (plusieurs années voire décennies) surtout si l'entreprise est sur une pente descendante. Les exemples sont nombreux : Areva, EDF, Vallourec, etc. C'est alors le coût d'opportunité qu'il faut regarder. En effet, revendre un mauvais choix pour mieux faire fructifier son épargne ailleurs reste de loin une bien meilleure solution plutôt que de rester coincé dans sa position perdante pendant des années pour espérer revenir juste à l'équilibre.

Inversement, une ligne en forte plus-value ne doit pas nécessairement être revendue. Au contraire, son rendement devient de mieux en mieux, proportionnellement à l'investissement initial. Le mieux pour éviter ses stress boursiers reste, comme je le conseille dans ce blog, d'adopter une gestion passive à travers les fonds indiciels à faible frais.

Si c'était si simple, alors tout le monde le ferait

Pourquoi c'est faux ? L'investissement en bourse sur le long terme n'a rien d'une méthode miracle qui va vous garantir de faire fortune. Cela ne vous garantira que de mieux faire fructifier votre épargne sur le long terme par rapport à d'autres placements. De plus, beaucoup de choses simples et bénéfiques ne sont malheureusement pas pratiquées par tout le monde : faire du sport régulièrement, ne pas fumer ou ne pas rouler à 150 km/h sur autoroute pour ne citer que quelques exemples simples !

Quelques conseils avisés

  • Garder toujours des liquidités pour pouvoir investir pendant les pires moments des crises financières. Ce sont durant ces périodes qu'on peut dynamiser le mieux son portefeuille.
  • Investir au fil de l'eau (tous les mois ou trimestres ou semestres) pour lisser les aléas du marché. Personne ne sait quand aura lieux la prochaine bulle ni la prochaine crise.
  • Ne pas se précipiter ni à la vente, ni à l'achat. Garder un investissement régulier à travers des achats ou des ventes étalés dans le temps.
  • Ne pas chercher à faire de gros gains sur le court terme mais chercher la performance moyenne sur le long terme. La bourse n'est pas une méthode miracle et ne doit pas s'appréhender comme un casino.

Sagesse, patience et sang-froid seront vos meilleurs alliés en bourse

J'espère qu'après la lecture de ce billet, vous serez plus à l'aise dans la gestion de votre PEA et de vos investissements en général. N'hésitez pas à réagir dans les commentaires.

2 commentaires:

  1. Un merci pour tous les conseils à travers tous les articles du blog. Cette année, j'ai commencé à ouvrir les yeux, à me rendre compte qu'au lieu de laisser dormir mon argent sur le Livret A qui ne rapporte plus grand chose, je ferai mieux de faire travailler cet argent en ouvrant un PEA et quelques assurances vie et c'est ce que j'ai fait. Complètement débutant, je parcours le net pour trouver les informations, achète des bouquins pour me former et pour comprendre les vocabulaires de la finance. Et ce blog m'a apporté pas mal d'informations utiles :)

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour votre commentaire. Vous avez bien raison, et il n'est jamais trop tard pour investir et faire fructifier son argent.
    Bonne continuation

    RépondreSupprimer