02/04/2018

Il n'y a pas que les plus-values dans l'investissement

Ne regardez pas seulement vos plus-values

Souvent, les investisseurs débutants cherchent à tout prix à faire un maximum de plus-values très rapidement. Le hasard fait que cela marche de temps en temps, sur certaines actions et pour certains investisseurs. Mais se focaliser uniquement sur la plue-value affichée sur votre compte en bourse donne une vision biaisée de votre investissement. Je vous l'explique ici pourquoi.

L'effet dividende

Tout d'abord, sachez que de nombreuses actions toute comme de nombreux trackers distribuent des dividendes qui impactent directement leur prix. En effet, à chaque détachement de dividende, le prix de l'actif est mécaniquement ajusté à la baisse, du montant du dividende. Pour plus de détails sur ce mécanisme, n'hésitez pas à consulter cet article très complet de Captain Economics. En résumé, lors du paiement d'un dividende, une partie de la "valeur" de l'entreprise est redistribuée aux actionnaires donc la valeur de l'action (qui représente la "valeur" de l'entreprise) diminue d'autant que le dividende. Pour l'actionnaire, c'est neutre : ce n'est ni une perte, ni un gain, c'est juste une partie de la valeur de ses actions qui est transformée en liquidité.

Dans le même style, les fonds immobiliers comme les SCPI distribuent des versements réguliers comme des "loyers". Même si la valeur du fonds n'augmente pas, cela ne veut pas dire que vous n'avez pas gagné d'argent.

Ainsi, sur le long terme, les dividendes et les loyers versés par les fonds immobiliers représentent une part très importante de la performance de vos investissements. Et cela n'apparait absolument pas dans la plus-value affichée sur les lignes de votre portefeuille d'actions. Par exemple pour le CAC 40, la performance des 20 dernières années est quasiment à moitié due aux dividendes !

L'étalement des achats et l'effet moyenne

Un conseil important à respecter est d'acheter régulièrement au fil du temps pour lisser les aléas du marché et ne pas acheter au plus haut. De même, si vous souhaitez vendre vos investissements, il faut le faire de manière étalée pour éviter de vendre au plus bas.

L'inconvénient est que cela complexifie le suivi de la performance de vos placements. En effet, cela va avoir pour effet de moyenner (et le plus souvent à la hausse) vos prix de revient unitaires (sorte de "prix moyen d'achat"). Et comme les marchés actions ont tendance à monter sur le long terme (statistiquement ils sont dans leurs zones les plus hautes les deux tiers du temps), l'investissement progressif aura tendance à moyenner à la hausse vos prix de revient.

Cela va donc impacter négativement la plus-value affichée sur vos lignes d'investissements. Mais ne soyez pas inquiet car lorsque vous souhaiterez vous désengager de vos placements, vous vendrez aussi de manière étalée dans le temps. Et ainsi, vos "prix moyens de ventes" seront eux aussi moyennés à la hausse, même si cela ne se verra pas dans la plus-value affichée.

En résumé, ne soyez pas aveuglé(e) par les plus-values affichées sur vos lignes de PEA ou d'assurance-vie, et regardez plutôt l'argent que vous pouvez retirer régulièrement pour profiter de la vie !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire