03/01/2019

PEA Facile devient Investir son argent !

Lancement du nouveau blog Investir son argent

2019 est l'année du changement pour PEA Facile ! J'ai décidé de déménagement mon blog vers un tout nouveau blog, tout frais : Investir son argent.

Pourquoi ce changement ?

L'objectif est toujours de vous fournir du contenu pédagogique, sincère et pratique autour de l'investissement et de l'épargne. En effet, encore trop de personnes ont une mauvaise connaissance de l'économie et de la finance, et ils n'exploitent pas au mieux leur épargne. Mais avec ce nouveau blog, j'ambitionne d'aborder encore plus de sujets autour de l'argent, avec plus de visibilité et clarté. L'expérience acquise avec PEA Facile m'a été indispensable pour mieux mûrir le blog Investir son argent.

Comment va se dérouler le déménagement du blog ?

Les différents articles vont petit à petit être migrés vers le nouveau blog, avec éventuellement des compléments et des corrections. Une fois migré, l'article pointera vers le nouveau blog. Pour le moment, la plupart des articles restent encore disponible sur ce blog mais d'ici quelques mois cela ne sera plus le cas. Une fois que tous les articles auront été migré et que les habitudes de mes visiteurs auront changé, je fermerai ce blog.

Bonne année 2019, tous mes meilleurs voeux et à bientôt sur Investir son argent.

20/12/2018

Comment économiser sur ses dépenses de voitures ?

Apprenez à économiser sur vos dépenses de véhicules

Si dans votre foyer, vous utilisez plus d'une voiture tous les jours alors il est fort probable que les dépenses liées aux véhicules soit un de vos principaux postes de dépenses (après votre loyer ou prêt immobilier).

En effet, cela peut paraitre suprenant mais si vous comptez toutes les dépenses liées à une voiture (achat, entretien, assurance et carburant), vous vous rendrez compte que le carburant n'est qu'une partie mineure et qu'un véhicule vous coûte bien plus que cela en réalité. D'autant plus qu'une voiture ne fait que perdre de sa valeur au fil du temps contrairement à un bien immobilier.

Prenez par exemple un véhicule acheté 15 000 euros, que vous revendrez 4 000 euros après avoir roulé avec 140 000 km sur 7 ans (scénario plutôt réaliste) : au final, cela revient à 130 euros par mois juste pour la partie achat ! A cela il faut ajouter mensuellement les 50 à 70 euros de carburant, 20 à 40 euros d'assurance et enfin l'entretien très variable pouvant aller de 15 à 80 euros.

J'ai fait un retour d'expérience chiffré sur l'usage de mes 2 véhicules (un pour ma femme, un pour moi) sur les 5 dernières années, sachant que nous faisons environ chacun 20 000 km annuel chacun. En moyenne, nous dépensons donc 230 euros par mois par véhicule, tout compris ! Et voici la répartition en valeur et pourcentage par type de dépenses, en moyennes mensuelles par véhicule. Je n'ai pas compté les contraventions, parking ou péage mais ces frais sont trop spécifiques et difficiles à comparer.
Mes dépenses mensuelles moyennes par voiture
Si comme moi, l'usage de vos véhicules représente un poste majeur de vos dépenses, alors voici quelques bonnes pratiques et astuces pour réduire les frais.

Privilégiez l'achat chez des mandataires réputés

De plus en plus de mandataires fleurissent sur le marché. Ces mandataires proposent des voitures neuves à des prix extrêmement compétitifs, bien souvent meilleurs qu'en concession. Pourquoi ? Parce que les mandataires négocient l'achat de très gros volumes de véhicules et importent aussi des véhicules étrangers (en Union Européenne principalement) ayant des caractéristiques techniques identiques au marché français.

Avec un mandataire, vous pouvez espérer une réduction de 5 à 20 % lors de l'achat de votre véhicule. Par contre, il vous sera plus difficile d'obtenir votre véhicule totalement personnalisé. Attention toutefois aux arnaques : vérifiez en avance sur Internet la réputation de votre mandataire, ne participez pas à des schémas de financement complexes et restez méfiants face à des offres trop alléchantes. Internet vous permet désormais de vous faire une idée des prix du marché, des promotions en cours, sur tous les véhicules, donc renseignez-vous avant de faire votre essai véhicule.

L'occasion est plus risqué mais beaucoup plus rentable que le neuf

Un véhicule perd énormément de sa valeur lors des 20 000 premiers kilomètres, pouvant aller de 20 à 25 % de son prix d'achat. Sur des sites comme Le Bon Coin ou La Centrale, vous trouverez de nombreuses offres intéressantes de véhicules. Bien sûr, toutes les offres ne se valent pas et il faut aussi rester très méfiants sur les prix trop beaux pour être vrais. Malgré cela, vous pouvez facilement faire de bonnes affaires sur Internet. N'hésitez pas à solliciter un de vos proches qui s'y connait un peu en voiture pour faire l'essai avec le vendeur. Sur Internet, on peut même louer les conseils d'experts pour assurer son achat d'occasion.

Adoptez une éco-conduite pour réduire votre consommation

C'est certainement la manière la plus simple et pourtant très efficace de faire des économies de carburant. L'éco-conduite consiste à adopter une conduite souple, limiter les freinages et les accélérations brusques, privilégier le frein moteur (en baissant les vitesses), éviter le sur-régime et limiter l'usage de la climatisation ou du chauffage.

En plus de faire des économies de carburant, vous ferez aussi un beau geste pour l'environnement. J'ai personnellement testé la conduite classique et l'éco-conduite où je faisais un effort particulier sur ma façon de rouler, et la réduction de consommation est de l'ordre de 10 %. Bien sûr, cela est variable en fonction de votre véhicule et de vos trajets, mais je vous invite à faire l'exercice et constater par vous-même l'évolution de la consommation de votre voiture. Et au-delà de la consommation de carburant, c'est aussi moins d'usure pour vos freins et organes mécaniques donc un entretien moins coûteux sur le long terme.

Devenez autonome pour l'entretien basique de votre véhicule

Qui n'a jamais eu de mauvaises aventures avec un garagiste ? L'entretien de son véhicule peut vite devenir un gouffre financier à partir de 100 000 km avec les problèmes techniques qui s'accumulent et les pièces détachées qui se font plus rares. Une manière très efficace pour réduire ces frais est de devenir autonome sur l'entretien basique : vidange, changement de pneus, batterie, essuies-glaces, plaquettes et disques...

Réparer sa voiture soi-même prend du temps mais permet de faire de grosses économies

Il existe de nombreux tutoriels et vidéos sur Internet pour se former. De plus, de nombreux sites comme Oscaro ou Mister-Auto vous permettent aussi d'acheter des pièces détachées à bon prix et bonne qualité. Après, la grande difficulté va résider dans vos compétences et habilités à réaliser les manipulations, ainsi que votre temps disponible pour réaliser ces opérations. Surtout que les voitures sont de plus en plus complexes, et donc difficile à entretenir. Enfin, vous aurez certainement besoin de beaucoup d'outils spécifiques. Cet outillage a un coût qui peut être long à amortir.

Une autre solution consiste à passer par des garages écoles où votre véhicule sera réparé par des apprentis. Certains garages écoles vous proposent aussi du prêt de matériels et un accompagnement pour vos réparations. Néanmoins, ces garages spécifiques sont rares et souvent complets à la réservation longtemps à l'avance...

Certaines personnes préfèrent alors rouler qu'avec des voitures à faible kilométrage (moins de 80 000 km), et donc revendre puis racheter régulièrement un véhicule. Cela prend aussi pas mal de temps et a un coût sauf si vous arrivez à faire toujours de très bonnes affaires. Ce n'est pas une solution que je préconise surtout que plus vous achetez souvent, et plus vous augmentez les risques de faire une mauvaise affaire.

Faites jouer la concurrence sur l'assurance

Grâce aux nouvelles lois de consommation, il est désormais très simple administrativement de changer d'assurance. Il vous suffit de contacter votre nouvel assureur qui se chargera de toutes les démarches avec votre ancienne assurance. C'est exactement le même principe que pour les banques.

De nombreux sites comparatifs existent sur Internet pour établir des devis. Vous pouvez les utiliser pour présenter régulièrement à votre assurance un devis concurrent, et espérer ainsi une réduction de tarif. Ou alors, vous pouvez décider aussi de changer complètement. Attention, pour avoir des tarifs avantageux, il est indispensable d'avoir un historique avec très peu d'accidents (responsable ou non) et de bris de glace. Sinon, cela risque de lourdement pénaliser votre dossier pour faire jouer la concurrence.

Réduisez les frais de parking avec OnePark

Connaissez-vous OnePark ? Ce site vous permet de réserver un parking par rapport au lieu où vous souhaitez vous rendre. Très simple d'utilisation, vous trouverez des parkings vraiment pas chers. Une fois la réservation faite, OnePark vous communique, en fonction du parking, le digicode à utiliser qui vous permettra de vous identifier. Vous pouvez annuler sans frais jusqu'à une heure avant ! Et en utilisant un code promo, vous pouvez même avoir 10 euros offert sur votre première réservation.

Mon retour d'expérience sur OnePark est vraiment très positif. J'arrive désormais à me garer sur Paris pour 24 heures à moins de 15 euros ! C'est un site que je vous recommande sans hésiter, et qui possède aussi une application mobile mais qui est encore un peu buggée. Attention toutefois : tous les parkings réservables ne se valent pas : certains sont sales, mal protégés... Je vous invite donc à lire les avis des utilisateurs avant chaque réservation.

12/12/2018

Retour d'expérience sur les performances de mes PEE dans de grandes entreprises


Mon épouse et moi avons la chance de travailler dans de grandes entreprises françaises qui proposent à leurs salariés la possibilité d'épargner via un PEE (Plan Epargne Entreprise) et un PERCO (Plan Epargne Retraite COllectif). Je vous ai déjà expliqué en détails dans un précédent article pourquoi le PEE est un excellent moyen d'épargner en complément du PEA et de l'assurance-vie.

Le principal avantage du PEE et du PERCO réside dans l'abondement payé par l'employeur ainsi que les offres d'actionnariat salarié qui permettent d'acheter des actions de son entreprise à prix réduit. Si votre entreprise le propose et qu'elle ne traverse pas une phase difficile (comme EDF par exemple), alors cela en vaut largement la peine. Bien sûr, il peut y avoir quelques accidents boursiers (exemple de l'automobile en 2007-2008) mais souvent la décote obtenue ainsi que l'abondement vous permet de partir avec plusieurs dizaines de pourcents de plus-values.

Voici un petit retour d'expérience personnel sur les PEE et PERCO de mon épouse et moi-même, qui travaillons dans deux entreprises du CAC 40. Depuis 2011, les performances sont impressionnantes grâce aux abondements allant de + 25 % à + 100 % sur le montant versé jusqu'à un certain plafond chaque année. De plus, nous avons bénéficié chacun d'une à deux offres d'actionnariat salarié qui nous a permis d'acquérir des actions de notre entreprise avec une décote de 30 % environ.

Ainsi, depuis 2011 grâce à ces différents avantages, nous avons obtenu les performances suivantes :
  • PEE 1 : 10 250 € investis, valorisés aujourd'hui à 32 652 €, soit 18 % de rendement brut annuel
  • PERCO 1 : 18 447 € investis, valorisés aujourd'hui à 65 445 €, soit 20 % de rendement brut annuel
  • PEE 2 : 4 191 € investis, valorisés aujourd'hui à 7 258 €, soit 8 % de rendement brut annuel
  • PERCO 2 : 5 783 € investis, valorisés aujourd'hui à 12 241 €, soit 11 % de rendement brut annuel
Et encore : c'est sans compter le fait qu'investir son intéressement et sa participation dans son PEE ou PERCO vous permet d'être exonéré d'impôt sur les revenus sur ces montants ! Soit un gain supplémentaire non négligeable selon votre tranche d'imposition...

En répartissant bien votre épargne salariale sur différents supports (actions monde, obligations, monétaires, etc.) pour réduire la volatilité, et en profitant de tous les avantages offerts par l'abondement employeur ainsi que les offres d'actionnariat salarié, je peux vous affirmer que les PEE et PERCO vous offriront une performance inégalable sur le long terme !

N'oubliez pas de sécuriser vos gains dès que vous le pouvez lors d'événements personnels qui permettent le déblocage anticipé des fonds (mariage, naissance ou adoption, achat d'un logement principal, changement d'entreprise, etc.).

Les PEE et PERCO peuvent vous offrir des performances inégalables !

04/12/2018

Comment économiser sur ses dépenses High-Tech ?

Faites des économies sur vos produits hi-tech

Ces dernières années, le budget pour les achats High-Tech (téléphone, ordinateur, objets connectés) est en hausse constante, à presque 400 euros par an en moyenne par personne (voir cette infographie intéressante). Selon moi, c’est sur ce budget que vous pouvez réaliser le plus d’économies surtout si vous avez un foyer avec plusieurs enfants dont les dépenses en gadgets électroniques peuvent vite exploser. Voici quelques conseils simples à suivre pour espérer économiser plusieurs centaines d’euros par an, et pourquoi pas réinvestir ces économies dans votre PEA ou assurance-vie !

Prenez soin de vos téléphones et ordinateurs pour les conserver le plus longtemps possible

Cela peut sembler évident et pourtant, il suffit de regarder autour de vous pour vous rendre compte que les biens électroniques sont souvent mal entretenus. Les smartphones ont tous besoin d’une coque de protection car les chutes et les chocs sont bien plus fréquents que prévus. Surtout, faites très attention à ce que vous installez sur vos ordinateurs et téléphones : l’abus d’applications inutiles et l’installation non-voulue de logiciels malveillants sont la première cause de ralentissements des smartphones, tablettes et ordinateurs. Enfin, préservez l’autonomie de votre batterie en évitant absolument les décharges complètes : il ne faut surtout pas aller sous les 5 % de batterie, et idéalement rester entre 10 et 90 % de charge. De même, évitez de laisser vos appareils en charge toute la nuit : mieux vaut les charger avant de se coucher puis les débrancher. La batterie reste la partie la plus sensible à l’usure des appareils électroniques.

En suivant ces conseils simples, vous pouvez espérer allonger de plusieurs années la durée de vie de vos ordinateurs, tablettes et téléphones. C’est vrai que la technologie évolue vite, mais regardez bien vos besoins en terme d’usage : il est tout à fait possible de garder le même téléphone pendant plus de 5 ans, et idem pour un ordinateur (à moins que vous soyez accros aux jeux derniers cris).

Revendez vos biens sur Internet

Même anciens, les ordinateurs et téléphones se revendent très bien sur Internet sur des sites comme Le Bon Coin. Vous ferez à la fois un heureux, un bon geste pour l'environnement et des économies. Par contre, n’oubliez pas d’effacer toutes vos données personnelles (il existe des logiciels gratuits spécialisés dans l’effacement sécurisé de données) et de faire une remise à zéro « usine » de l’appareil.

Faites jouer la concurrence, même sur le haut de gamme

Encore méconnues du grand public, de nombreuses marques (principalement chinoises comme OnePlus, Xiaomi et Huawei) proposent des produits électroniques haut de gamme de même qualité, voire meilleure, que ceux des grandes marques (Apple, Samsung). Par exemple, pour les smartphones, OnePlus propose un téléphone haut de gamme d’excellente qualité à un prix deux fois inférieur à ceux pratiqués par les marques historiques. Les nombreux tests sur Internet confirme qu’il s’agit d’un des meilleurs smartphones du marché. Pour les ordinateurs portables, vous trouverez aussi d’excellentes alternatives avec Lenovo et Acer.

OnePlus, une marque haut de gamme et bon marché

Dans l’électronique, sachez que le haut de gamme ne rime pas toujours avec un prix élevé. Il faut cependant savoir un peu fouiller et se renseigner pour trouver les bons plans intéressants. Je vous conseille de lire les tests sur des sites réputés et grand public comme Clubic ou Les Numériques.

Attendez les offres promotionnelles

Pour les produits high-tech, vous trouverez régulièrement des offres bons plans et promotions exceptionnelles tout au long de l’année. Des sites comme Clubic les répertorient régulièrement. Vous pouvez aussi attendre les périodes de soldes ou de Black Friday pour faire vos achats pour profiter de réduction de plusieurs dizaines de pourcents.

Petite astuce : n'achetez jamais un nouveau produit le premier mois de sa sortie. Très souvent, en attendant encore un peu, vous pourrez bénéficier d'offres promotionnelles ou ventes flash à des prix intéressants.

Et les offres promotionnelles fonctionnent aussi pour les forfaits mobile et Internet ! Profitez-en car il y en a régulièrement (tous les mois) et vous pouvez réduire votre facture de moitié pendant un an. Privilégiez aussi les offres dites low cost qui offrent la même qualité de service pour un coût réduit. Par exemple, en ce moment, vous pouvez bénéficier pour votre mobile d'appels illimités, SMS et MMS illimités ainsi que 40 Go d'Internet pour seulement 10 € / mois et ce tarif est valable à vie, sans aucun engagement ! Pour cela, il suffit de souscrire auprès de RED qui est la marque de SFR pour les forfaits pas chers. Et n'hésitez pas à utiliser un de mes codes promos pour bénéficier d'un mois d'abonnement offert ! Actuellement, en France, si vous payez votre forfait mobile plus de 10 € / mois, alors vous le payez trop cher !

Fixez-vous un objectif et notez vos dépenses

Notez vos dépenses et donnez-vous un véritable objectif d'économies par an : vous verrez que l'effet psychologique va jouer, et automatiquement vous allez moins dépenser.

Dans un prochain billet, je vous parlerai des économies que vous pouvez réaliser sur vos dépenses liées à vos véhicules. Là aussi, il y a plusieurs centaines d’euros par an à faire…

Avoir un objectif vous motivera à faire des économies concrètes

27/11/2018

Les 10 règles de l'investisseur heureux

Les 10 règles de l'investisseur heureux

Investir est parfois source de stress, de déception ou d’inquiétude. Il y a pourtant quelques règles simples à respecter pour devenir un investisseur heureux. Voici les 10 règles à connaitre et à respecter tout au long de sa vie d'investisseur !
  1. N’investir que l’argent dont vous n’avez pas besoin : l’investissement doit se faire progressivement et sur le long terme. Il ne faut surtout pas sacrifier les économies dont vous avez besoin pour votre train de vie quotidien ou des dépenses court terme (à moins de 3 ans).
  2. Arrêtez de regarder les cours des actions tous les jours : les marchés financiers sont capricieux, il faut savoir être patient et ne pas céder aux humeurs de foule. Avec l’investissement passif, peu importe les aléas boursiers court terme, vous visez avant tout une performance régulière sur le long terme.
  3. Soyez passif dans vos investissements : inutile de se prendre la tête à essayer de battre le marché ou à faire mieux que les millions d’experts financiers (humains ou algorithmes). Investissez dans des trackers diversifiés pour suivre des indices larges mondiaux, et laissez travailler le temps !
  4. Réduisez au maximum les frais et la fiscalité : sur le long terme, les frais peuvent amputer significativement la performance de votre portefeuille. Donc limitez les ordres de bourse, et utilisez un PEA, PEA-PME et une assurance-vie dans une banque en ligne.
  5. Achetez et vendez progressivement : inutile d’acheter ou de vendre un grand montant sur un coup de tête ou parce que vous venez d’avoir une grande somme d’argent (héritage, vente d’un bien immobilier, etc.). Vous ne ferez pas plus de plus-values à investir tout d’un coup. Au contraire, en étalant vos versements (et aussi vos ventes), vous lisserez les aléas du marché. Vous pouvez opter pour des versements réguliers tous les mois, tous les trimestres ou tous les ans : ce sont de bons rythmes d’investissements.
  6. Réinvestissez vos dividendes : les intérêts génèrent aussi des intérêts. Il faut profiter de la puissance des intérêts composés, et donc ne pas hésiter à réinvestir les dividendes que vous versent les entreprises ou les trackers.
  7. Ne cédez pas aux folies acheteuse ou vendeuse : depuis des siècles, la bourse a été marquée par des dizaines (voire centaines) bulles spéculatives et violents krachs boursiers. Pour devenir un investisseur heureux, il faut savoir s’en détacher et continuer ses investissements progressivement et passivement.
  8. N’espérez pas faire fortune rapidement : l’argent, c’est du temps, du travail et de la chance. Vous ne pourrez pas faire fortune rapidement sans énormément de travail ou de chance. Si on vous promets monts et merveilles en peu de temps à moindre effort, c’est sans aucun doute une arnaque. Soyez vigilant car cela pullule sur Internet.
  9. Profitez de votre argent : l’argent ne vaut rien tant qu’on ne l’a pas dépensé. Donc faites-vous plaisir aussi de temps en temps ! C’est certainement une des règles les plus faciles à respecter mais parfois, quand on est la tête dans le guidon de ses investissements, on oublie l’essentiel.
  10. Continuez à vous cultiver : le monde de la finance et l’économie en générale sont tellement riches, passionnants et en constante mutation, il faut toujours continuer à se cultiver et à se renseigner. C’est aussi un plaisir de mieux comprendre ses investissements, et cela permet de se mettre à jour des nouvelles opportunités.