19/04/2018

Les meilleurs sites qui parlent d'économie et d'investissement passif

L'investissement passif est la meilleure méthode pour gérer facilement et simplement son PEA et son assurance-vie. J'en parle souvent dans ce blog mais depuis des années, beaucoup d'autres l'ont fait bien avant moi, de manière plus détaillée et exhaustive. J'ai beaucoup appris grâce à ces lectures, et c'est donc une manière pour moi de les remercier en vous invitant à les lire aussi.

Je vous parle aussi dans ce billet de quelques sites très utiles pour toute personne qui débute en bourse ou qui souhaite en savoir plus sur l'économie.

Epargnant 3.0

Epargnant 3.0

Ce blog est la référence en matière d'investissement passif. L'auteur explique en détails les principes de l'investissements passifs, les trackers ou fonds ETF et argumente sur l'efficacité (prouvée scientifiquement) de cette méthode.

Je vous invite à lire notamment les articles suivants :

Captain Economics

Captain Economics

Ce site très complet parle de nombreux sujets autour de l'économie avec une bonne dose d'humour. L'auteur parle aussi de l'efficience des marchés et du fait qu'il n'est pas possible de battre les marchés en faisant du trading sauf par hasard et chance.

Je vous conseille de lire ces trois billets au sujet de :

Dessine-moi l'éco

Dessine-moi l'éco

Dessine moi l'éco propose des vidéos courtes et très sympas à regarder sur des sujets économiques. Devenu une véritable référence pour les étudiants et les professeurs d'économie, je vous conseille d'y faire un tour et de regarder quelques vidéos, ça ne dure que 3 minutes !

ABC Bourse

ABC Bourse

Simple, rapide et efficace, ABC Bourse propose des graphiques en temps réel pour suivre les cours de la bourse ainsi que de nombreux tutoriels pour comprendre les notions de base en trading et finance de marchés. Un classique pour les fans de bourse !

Si vous avez d'autres sites web à conseiller, n'hésitez pas à en parler dans les commentaires.

11/04/2018

Quelles sont les meilleures actions pour investir dans l'économie de l'Afrique à travers son PEA ?

Les meilleurs actions éligibles PEA pour investir en Afrique

Le continent africain est en pleine mutation et évolue à grande vitesse. Récemment, un traité a été signé entre 45 pays pour créer une zone de libre-échange sur ce continent. Cela sera bientôt la plus grande zone de libre-échange au monde. De plus, de nombreux pays africains (Ghana, Ethiopie, Côte d'Ivoire...) affichent des taux de croissance à plus de 6 %.

Pour toutes ces raisons et bien d'autres encore, de nombreux gestionnaires et particuliers souhaitent investir dans l'économie africaine et profiter de son essor. Malheureusement, comme bien souvent, les "bons plans" sont plus difficilement accessibles pour les particuliers que pour les investisseurs institutionnels.

Je liste ici quelques actions et trackers éligibles au PEA pour investir sur le continent africain et exposer un peu son portefeuille à cette économie en forte croissance.

Bolloré et la Financière de l'Odet

Bolloré (et sa holding La Financière de l'Odet) est la valeur phare éligible au PEA pour s'exposer au continent africain. Ce groupe industriel y consacre une partie de ses activités dans le transport, la logistique, l'exploitations de ports, et aussi les médias dans de nombreux pays africains comme le Cameroun, Togo, Guinée, etc. Plus de 20 % du chiffre d'affaires de Bolloré est réalisé en Afrique.

Eutelsat

Eutelsat fait partie des plus grands opérateurs de satellites au monde, et a récemment montré son intérêt pour participer à la modernisation et transformation numérique de l'Afrique. Cependant, aujourd'hui et pour quelques années encore, la grande majorité de l'activité d'Eutelsat dépendra des pays développés.

Orange

L'opérateur historique des télécommunications en France est aussi celui qui a le plus investi dans le continent africain. Aujourd'hui, près de 15 % de son activité est concentré au Moyen-Orient et en Afrique. Si vous n'êtes pas frileux à investir dans ce secteur difficile et complexe des télécommunications et que vous souhaitez vous exposer un peu à la croissance des pays africains, alors Orange est la valeur qui répond à votre besoin.

Bouygues

Bouygues est un groupe industriel aux activités diverses allant du BTP aux télécommunications en passant par les médias. L'entreprise a affiché sa volonté d'investir l'Afrique mais aujourd'hui cela ne représente qu'à peine 4 % de son chiffre d'affaires.

Vinci

Vinci est un des leaders mondiaux de la construction et des services associés. Tout comme Bouygues, Vinci a montré son intérêt pour les pays africains bien que son activité reste encore très minoritaire sur ce continent avec aux alentours de 3 % de son chiffre d'affaires.

Liste de trackers éligibles PEA pour parier sur l'Afrique

Voici une liste de trackers éligibles PEA pour parier sur la croissance africaine. Ce n'est pas une liste exhaustive donc n'hésitez pas à la compléter dans les commentaires.
  • LYXOR SOUTH AF PEA - FR0011871144 : ce tracker éligible au PEA permet d'investir sur l'Afrique du Sud, aujourd'hui un des pays africain ayant l'économie la plus développée et stable. Depuis 2014, ce tracker n'a pris que 10 %.
  • EASY ETF NEXT 11 - FR0010616656 : ce tracker est investi dans les pays considérés comme les prochains grands émergents (Corée, Mexique, Indonésie, Turquie, Philippines et Egypte). Même s'il n'est pas dédié à l'Afrique, la part de l'Egypte (presque 10 %) est importante et cela reste un bon support diversifié pour s'exposer à ces nouvelles économies. Depuis 2010, ce tracker a pris 20 %.

En conclusion

Il est malheureusement très difficile d'investir en direct sur l'Afrique via un PEA ou PEA-PME. Certaines valeurs sont exposés à ce continent mais cela ne représente pas la majorité de leur activité. Et rien ne dit aujourd'hui que ces entreprises seront des leaders dans les pays africains.

Avant de subir son OPA, l'entreprise CFAO était la seule pépite majoritairement exposée sur l'Afrique. Après un parcours boursier exemplaire, l'entreprise est désormais retirée de la côte.

Cependant, comme je le préconise dans ce blog, il faut diversifier au maximum ses placements et ne pas toujours se laisser tenter par les effets de mode. S'il est tentant d'investir dans les pays émergents et en forte croissance, sachez que vous êtes loin d'être les premiers à y penser, et que la valorisation associées à ces économies tient déjà compte du potentiel de croissance. De plus, les risques en termes de stabilité géopolique et économies sont importants et cela peut être lourd de conséquences sur les actions d'entreprises. Investir dans l'Afrique et les pays émergents dans l'ensemble ne doit pas représenter une part majoritaire de votre portefeuille, si vous souhaitez limiter les risques. De plus, à ce jour, la surperformance des actions africaines par rapport aux actions Monde ou du S&P 500 n'est absolument pas démontrée.

04/04/2018

Arrivée de la nouvelle gamme de trackers Amundi éligibles au PEA

Amundi a changé sa gamme de trackers éligibles au PEA

Si vous suivez mon compte Twitter, vous savez que depuis quelques jours, Amundi a complètement revu sa gamme de trackers éligibles au PEA, certainement pour faire face au succès croissant de ces produits financiers et optimiser sa gestion. De nombreux fonds ont été absorbés dans d'autres, hébergés légalement au Luxembourg.

Une lettre aux porteurs a dû vous être communiquée par votre banque ou courtier, si vous possédez des parts dans les fonds ETF impactés par cette réorganisation des trackers Amundi. Concrètement, vos lignes de trackers vont être modifiées automatiquement (par votre intermédiaire financier) au niveau du nom et du code ISIN mais cela n'aura strictement aucun impact sur la valorisation et la gestion de votre portefeuille. De plus, les frais et l'objectif des nouveaux fonds sont inchangés, comme cela est clairement stipulé dans la lettre aux porteurs. Bien entendu, ces modifications se font entièrement sans aucun frais pour l'investisseur.

Extrait de la lettre aux porteurs Amundi

Aucune inquiétude à avoir, il faudra juste vous habituer à d'autres codes ISIN pour faire vos achats de trackers. Parmi les fonds ETF les plus connus, les changements sont les suivants :

  • AMUNDI ETF MSCI WORLD UCITS ETF (CW8) - FR0010756098 devient LU1681043599
  • AMUNDI ETF S&P 500 UCITS ETF (500) - FR0010892224 devient LU1681048804
  • AMUNDI ETF MSCI EMERGING MARKETS UCITS ETF EUR (AEEM) - LU1681045370
  • AMUNDI ETF EURO STOXX 50 UCITS ETF DR EUR (C50) - FR0010654913 devient LU1681047236
  • Cette liste étant bien sûr non exhaustive...
Par conséquent, j'ai mis à jour ma page dédiée aux meilleurs trackers éligibles PEA.

Amundi a fait l'effort de récapituler tous les changements et toutes les lettres aux porteurs sur le site web, en toute transparence et exhaustivité. N'hésitez pas à consulter la page dédiée à ces modifications de fonds. Sachez que ce genre d'opérations est relativement rare dans la vie d'un tracker mais de toute façon, c'est sans incidence pour vos investissements.

Qu'en est-il des fonds ETF de Lyxor ?

Aujourd'hui, je n'ai pas connaissance de telles modifications côté Lyxor mais cela ne veut pas dire que cela ne se produira pas dans les prochains mois. En tout cas, vous pouvez consultez la gamme complète des trackers Lyxor éligibles au PEA sur ce lien. Ce qui est bien sur cette liste exhaustive, c'est que vous y trouverez aussi les frais de gestion (TFE pour Total des Frais sur Encours) en points de base sachant qu'un point de base vaut 0,01 %. Ainsi, des frais de gestion de 50 pb correspondent à 0,50 % de frais annuel pour la gestion du fonds.

02/04/2018

Il n'y a pas que les plus-values dans l'investissement

Ne regardez pas seulement vos plus-values

Souvent, les investisseurs débutants cherchent à tout prix à faire un maximum de plus-values très rapidement. Le hasard fait que cela marche de temps en temps, sur certaines actions et pour certains investisseurs. Mais se focaliser uniquement sur la plue-value affichée sur votre compte en bourse donne une vision biaisée de votre investissement. Je vous l'explique ici pourquoi.

L'effet dividende

Tout d'abord, sachez que de nombreuses actions toute comme de nombreux trackers distribuent des dividendes qui impactent directement leur prix. En effet, à chaque détachement de dividende, le prix de l'actif est mécaniquement ajusté à la baisse, du montant du dividende. Pour plus de détails sur ce mécanisme, n'hésitez pas à consulter cet article très complet de Captain Economics. En résumé, lors du paiement d'un dividende, une partie de la "valeur" de l'entreprise est redistribuée aux actionnaires donc la valeur de l'action (qui représente la "valeur" de l'entreprise) diminue d'autant que le dividende. Pour l'actionnaire, c'est neutre : ce n'est ni une perte, ni un gain, c'est juste une partie de la valeur de ses actions qui est transformée en liquidité.

Dans le même style, les fonds immobiliers comme les SCPI distribuent des versements réguliers comme des "loyers". Même si la valeur du fonds n'augmente pas, cela ne veut pas dire que vous n'avez pas gagné d'argent.

Ainsi, sur le long terme, les dividendes et les loyers versés par les fonds immobiliers représentent une part très importante de la performance de vos investissements. Et cela n'apparait absolument pas dans la plus-value affichée sur les lignes de votre portefeuille d'actions. Par exemple pour le CAC 40, la performance des 20 dernières années est quasiment à moitié due aux dividendes !

L'étalement des achats et l'effet moyenne

Un conseil important à respecter est d'acheter régulièrement au fil du temps pour lisser les aléas du marché et ne pas acheter au plus haut. De même, si vous souhaitez vendre vos investissements, il faut le faire de manière étalée pour éviter de vendre au plus bas.

L'inconvénient est que cela complexifie le suivi de la performance de vos placements. En effet, cela va avoir pour effet de moyenner (et le plus souvent à la hausse) vos prix de revient unitaires (sorte de "prix moyen d'achat"). Et comme les marchés actions ont tendance à monter sur le long terme (statistiquement ils sont dans leurs zones les plus hautes les deux tiers du temps), l'investissement progressif aura tendance à moyenner à la hausse vos prix de revient.

Cela va donc impacter négativement la plus-value affichée sur vos lignes d'investissements. Mais ne soyez pas inquiet car lorsque vous souhaiterez vous désengager de vos placements, vous vendrez aussi de manière étalée dans le temps. Et ainsi, vos "prix moyens de ventes" seront eux aussi moyennés à la hausse, même si cela ne se verra pas dans la plus-value affichée.

En résumé, ne soyez pas aveuglé(e) par les plus-values affichées sur vos lignes de PEA ou d'assurance-vie, et regardez plutôt l'argent que vous pouvez retirer régulièrement pour profiter de la vie !